LITHOSYS

ROCIO BERENGUER

Installation interactive

Quel futur pour l’espèce humaine ? Loin des scénarios catastrophistes portés par les médias, Rocio Berenguer imagine une utopie, une réunion interespèces où les différents règnes du vivant – humain, animal, végétal, minéral, machine – sont invités à négocier ensemble les possibilités de leur coexistence.

L’installation est un système de communication inter-espèce/intra-vie pour communiquer avec les différentes formes de vie terrestre. Ce système est basé sur l’idée d’utiliser le champ magnétique terrestre comme système et moyen de communication entre toutes les formes de vie sur Terre.

La magnétosphère terrestre est également constituée de la lithosphère, des roches magnétisées de la croûte terrestre, dont la principale est appelée magnétite. En codant et en enregistrant des messages sur la magnétite, le système Lythosys permet d’envoyer des informations sur le réseau magnétique de la Terre. Chaque participant est invité à coder un message sur la pierre.

Infos pratiques

DATE

Du 12 Nov. 2020 au 17 Jan. 2021

LIEU

Friche La Belle de Mai, Plateau 4, Marseille

© Rocio Berenguer
© Rocio Berenguer

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux

Artiste

Rocio Berenguer (ESP)

Née en 1987 en Espagne, installée en France depuis 2012, Rocio Berenguer s’intéresse aux grands enjeux et mutations de notre monde contemporain – parmi lesquels l’évolution des espaces de liberté individuelle au sein de notre société, la place des technologies dans notre quotidien, les questions d’écologie… Ses créations sont des fictions prospectives qui explorent la possibilité d’un «autre demain». S’y lisent aussi, en creux, nos névroses contemporaines.

Pour chaque création, Rocio entame un travail d’enquête et de dialogue avec des scientifiques qui engendre un texte qu’elle agence ensuite avec d’autres matériaux, préférant hybrider différents médium – texte, danse, vidéos, art numérique – plutôt que de se restreindre à une seule pratique. Le recours aux nouvelles technologies très présent dans son travail ne relève pas d’une fascination mais d’une envie de les intégrer à l’écriture poétique tout en interrogeant la manière dont ces technologies, omniprésentes dans nos vies, modifient nos relations
interpersonnelles.

In fine, c’est bien le corps qui est le centre et le point de convergence de son travail. Le corps traversé par les codes sociaux de comportement, le corps au centre des enjeux d’identité, de représentation, de désir. Le corps menacé dans sa liberté et sa souveraineté par les agencements du néocapitalisme, le corps comme territoire à reconquérir.

Crédits & mentions

Soutiens :
Hexagone Scène Nationale Arts Sciences – Meylan et l’Atelier Arts Sciences, Grenoble
Théâtre Nouvelle Génération, Centre Dramatique Nationale de Lyon
Centre des arts d’Enghien-les-Bains, scène conventionnée “écritures numériques”
L’EST, Grenoble
NEMO, Biennale internationale d’Arts Numériques, Paris/IDF
LE CENTQUATRE, Paris
AADN – Arts et cultures numériques, Lyon
Scène 44, n+n Corsino, Scène européenne de création chorégraphique et innovation numérique, Marseille
Le Cube, Issy les Moulineaux
DICREAM, CNC-Centre National de la Cinématographie et de l’image animée

Création réalisée en coproduction avec la plateforme CHRONIQUES, soutenue par la Région Sud, la Ville de Marseille et l’Institut Français à Paris, coordonnée par SECONDE NATURE et ZINC.