I will sleep when I’m dead

Jeanne Susplugas

Réalité virtuelle

Production CHRONIQUES 2020

I will sleep when I’m dead est une plongée dans le cerveau, une navigation parmi les neurones et synapses. 

Le visiteur se perd dans un labyrinthe infini et croise des « pensées » matérialisées par des dessins à l’allure de pictogrammes. Un face à face intime, quasi psychanalytique, qui introduit une intensité et une expérience unique. Un projet artistique dans lequel la dimension scientifique est présente.

« I will sleep when I’m dead » ces quelques mots que Jeanne Susplugas emprunte à Bon Jovi en disent long sur son travail, sur le cerveau et nos pensées si difficiles à dompter. Plongé.e dans ce cerveau, tortueux, parfois brumeux, le ou la spectatrice sera amené.e à suivre à sa convenance plusieurs voyages liés à ses pensées. 

A l’aide d’un faisceau de « narrations », chacun sera libre de vivre son propre voyage mental. Cette cartographie de pensées « universelles » va des pensées quotidiennes à des pensées profondes, parfois envahissantes qui nous font grandir quand elles ne nous empêchent pas d’avancer ou de dormir, I will sleep when I’m dead.

Infos pratiques

DATE

Du 7 Jan. au 20 Fév. 2021

LIEU

Ardenome Ancien Grenier à Sel, Avignon

ACCESSIBILITÉ

A proximité du Palais des Papes

© Gregoire EDOUARD
© Jeanne Susplugas

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux

Artiste

Jeanne Susplugas (FRA)

Engagée, la démarche de Jeanne Susplugas s’en prend à toutes les formes et toutes les stratégies d’enfermement. Elle n’a de cesse d’interroger les relations de l’individu avec lui-même et avec l’autre, face à un monde obsessionnel et dysfonctionnel. Elle explore différents médiums – dessins, photographies, installations, sculptures, sons, films – autant de langues qui s’enrichissent mutuellement pour créer une esthétique singulière, séduisante en apparence mais vite inquiétante et grinçante. Un travail protéiforme, transversal, très cohérent et précis, qui met le regardeur face à des sensations contradictoires – troublé et rassuré, inquiet et serein. Son travail a été largement montré en France et à l’étranger.

Crédits & mentions

Productrice déléguée : Julie Miguirditchian

Création réalisée en coproduction avec la plateforme CHRONIQUES, soutenue par le Conseil régional de la Région Sud, la ville de Marseille et l’Institut français à Paris, coordonnée par SECONDE NATURE et ZINC.

Avec le soutien de la bourse Orange XR et de l’Association Beaumarchais – SACD.

Musique : Vincent Lagadrillière.

Co-producteurs :