Future Shock

SU Hui-yu

Installation vidéo

En 1970, le futurologue américain Alvin Toffler publie son œuvre majeure Future Shock. Dès l’année suivante, les lecteurs sinophones s’initient aux théories de l’auteur dans sa traduction, éditée par Zhiwen Publishing House pour le marché taiwanais.

L’auteur résume ainsi sa pensée : “des changements trop rapides créent un stress bien supérieur à celui lié à la découverte d’un territoire étranger. La société du futur sera marquée par une avalanche de possibles, du tout-jetable, de la surcharge informative et de technologies non-éthiques.”

L’œuvre Future Shock trouve sa source dans celle originelle de Toffler, développée et adaptée par l’artiste sur la base des théories de l’auteur. SU Hui-Yu a choisi de tourner dans la ville industrielle de Kaohsiung, au sud de Taiwan, dans une architecture moderniste, campée d’implantations industrielles, d’établissements commerciaux et de parcs d’attraction abandonnés, issus des politiques de développement économique des années 1970, et aujourd’hui emplis d’une étrangeté et d’une nostalgie rappelant l’âge d’or de la ville.

Ce passé, perçu comme novateur il y a 50 ans, nous entraîne aujourd’hui dans un sentiment perturbant et familier à la fois. L’œuvre Future Shock emmène le visiteur dans une visite rétro de Kaohsiung sous une perspective contemporaine et réinterroge tel un rêve, les concepts de “modernité” et de “futur” alors complètement inédits en Asie.

Infos pratiques

DATE

Du 12 Nov. 2020 au 17 Jan. 2021

LIEU

Friche La Belle de Mai, Plateau 4, Marseille

ACCESSIBILITE

Bus 49 et 56, arrêt Belle de Mai La Friche

© SU Hui-Yu – Avec l’aimable autorisation de la Double Square Gallery (Taipei)  

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux

Artiste

SU Hui-Yu (TWN)

Su Hui-Yu obtient une maîtrise en art en 2003 à la Taipei National University of the Arts et évolue depuis dans la scène contemporaine. L’artiste se fascine pour la fresque complexe qui se trame entre images, médias, histoire et vie quotidienne. Dans ses vidéos, il explore tout à la fois l’impact des médias de masse sur les spectateurs ainsi que les projections des réflexions et désirs de ces spectateurs sur les médias eux-mêmes. Il s’est récemment penché sur des livres anciens, qu’il relit, revisite et dont il s’approprie les textes, dans une perspective renouvelée de la physicalité, de l’existence et de l’histoire.

Ses oeuvres ont été présentées à de multiples occasions au Taipei Fine Arts Museum, National Taiwan Museum of Fine Arts, MOCA Taipei, Double Square Gallery, Tina Keng Gallery, Kaohsiung Museum of Fine Arts, San Jose Museum of Art in California, Herbert F. Johnson Museum at Cornell University, Kunstmuseum Bonn, Casino Luxembourg et à la Power Station of Art de Shanghai. En 2017, une rétrospective de son travail est exposée au festival international de film de Rotterdam, et sa pièce Super Taboo, créée pour l’occasion, est sélectionnée en catégorie court-métrage pour le Tigre d’or. En 2019, The Glamorous Boys of Tang est à nouveau sélectionné pour le Tigre d’or. SU a été décoré par le Asian Cultural Council Fellowship Award et a ainsi bénéficié d’une résidence de création à New York en 2009. En 2019, il reçoit le prix de la 17ème édition de la Taishin Arts Award en art visuel. Sa dernière oeuvre, Future Shock, est recompensée par le festival de court-métrages de Kaohsiung et présentée à Art WuZhen en Chine.

Crédits & mentions

Ce projet est soutenu par Taiwan Contemporary Culture Lab.
Production soutenue par le Kaohsiung Film Archive et la Fondation nationale des Arts (Taiwan).

Equipe de Production :
Huang Jing-Han et Kuo Yi-Hsuan 
Premier assistant : Liu Yueh-Min 
Cameramen : Chen Kuan-Yu 
Direction artistique : Liao Yin-Chiao et Su Hui-Yu 
Costumes : Huang Jing-Han 
Music : Su Hui-Yu 

Distribution :
Craig Quintero 
Liao Fu-Chi 
Popcorn 
Ethan Wang 
Liu Yueh-Min 
Jovi Lee 
Hsing Feng 
Liang Feng 
Kaiti Shan 
Yunuo Lin 
Su Hui-Yu