dreambank

claire malrieux

Oeuvre graphique générative sur écran

DreamBank est une œuvre graphique générative sur écran qui nous révèle le songe d’une machine.

Elle fait référence à la théorie de « l’esprit errance » de Wiliam Domhoff et engage la puissance énonciatrice du dessin dans une appréhension sensible des enjeux portés par les développements actuels de l’IA.

Le programme voyage à travers nos rêves. Il parcourt leurs récits, croise les événements et les motifs récurrents qui les habitent. Entre mémoire et projection, il analyse notre inconscient onirique pour créer son environnement. Ce qu’il dessine est incertain. Il répond aux injonctions mathématiques mais sa logique est celle de l’errance d’un organisme sensible qui réagit aux informations émotionnelles de l’environnement dans lequel il évolue.Son rêve prend la forme d’une fabulation graphique, générée et racontée en temps réel par la machine.

Par son caractère continu liée à la forme générative, DreamBank propose une représentation dans laquelle nous ne pouvons anticiper et définir une trajectoire ou une histoire. Seul compte ce qui apparait dans l’espace sensible, tel quel.

© Claire Malrieux

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux

Artistes

Claire Malrieux (FR)

Claire Malrieux est diplomée de l’Ensba en 2000. Elle cofonde les éditions Mix avec les autres membres du collectif avec lesquels elle travaille de 2000 à 2006. Sa pratique collective l’a amenée à expérimenter les conditions de circulation du récit à travers des formes hybrides où se mêlent éditions, Histoire et fictions. En 2014, elle bénéficie d’une résidence de recherche au Musée des Arts Décoratifs de Paris où elle pose les bases de son travail actuel et expose une première œuvre graphique algorithmique en ligne. Depuis, elle développe le projet Hyperdrawing dans lequel elle alterne phases de recherche, expérimentations techniques et productions d’œuvres graphiques génératives. Ses dernières œuvres engagent la puissance énonciatrice du dessin dans une réflexion sur les perspectives narratives et spéculatives de la pensée algorithmique. Son travail est régulièrement montré en France et à l’étranger et fait l’objet d’acquisitions dans différentes collections privées. Elle expose Climat Général une œuvre graphique générative à la Biennale de Venise et au Collège des Bernardins en 2017 et devient lauréate «Talents Contemporains» de la Fondation François Schneider en 2018.



Crédits & mentions

Conception et création graphique : Claire Malrieux.

Création sonore : Alexandre Dubreuil.

Création algorithmique : Sebastien Courvoisier.

Avec le soutien de Brouillon d’un rêve écriture et formes émergentes de la Scam – Soutien au développement et production du Dicréam – Aide à la production Fondati