genèse d’un paysage médusé

fabien léaustic

Photographie

Invisible, un lien élémentaire nous relie au vivant. En traversant le temps et l’espace, l’acide désoxyribonucléique nous unit au monde.

Ce projet trouve sa source dans une résidence « Arts & Sciences » réalisée en 2019 au laboratoire « ingénierie cellulaire et génique » de l’institut RIGHT à Besançon. À cette occasion, l’ADN est devenu la nouvelle matière sculpturale de l’artiste. En manipulant cette macromolécule, en la rendant visible, il fait émerger une nouvelle pratique du portrait. En résultent des nuages, formes flottantes où l’on retrouve l’évanescence et le mystère de la morphogénèse : les méduses ADN. Par cette pratique, ce n’est plus la forme du visage qui nous représente, mais celle d’un précipité du génome qui nous détermine. Cette forme, on la retrouve aussi dans la méduse ADN d’un chat, d’une fougère ou d’une bactérie.

En se concentrant sur la forme de ces « méduses ADN » et en construisant grâce à elles un paysage virtuel, Fabien Léaustic aspire à positionner l’humain à égalité avec les autres membres de la grande famille du vivant. Ce projet permet peut-être d’échapper à la vision anthropocentrée de notre rapport à l’environnement et explore nos envies d’immortalité au travers de la mémoire numérique.

Avec le soutien de NeuroMarseille et Arts Vivants.
Voir aussi ici.

Infos pratiques

DATE

Les 12, 13 et 15 Nov. de 13h30 à 18h et le 14 nov. de 13h30 à 23h

GRATUIT

LIEU

Galerie Parallax, Aix-en-Provence

© Fabien Léaustic
© Fabien Léaustic

Partagez cet événement sur les réseaux sociaux

Artiste

Fabien Léaustic (FRA)

Né à Besançon en 1985, Fabien Léaustic présente comme particularité d’être diplômé à la fois d’une école d’ingénieur et de l’École Nationale Supérieure des Arts Décoratifs de Paris. Soutenu par la DRAC Bourgogne-Franche-Comté, il expose son travail en France ou à l’étranger, dans des institutions (Palais de Tokyo, CENTQUATRE Paris, Centre des arts Enghien les Bains, Casa de Velazquez Madrid, FRAC Franche-Comté…) ou des structures indépendantes (Fondation Vasarely Aix-en-Provence, Espace Pierre-Cardin Paris…).

Après deux années de résidence à la cité internationale des Arts de Paris, Fabien Léaustic poursuit ses recherches au sein du programme doctoral SACRe (Sciences, Art, Création, Recherche) financé par PSL (Paris Sciences Lettres). Fabien Léaustic vit et travaille entre Paris et Lons-le-Saunier dans le Jura.

Crédits & mentions

Projet initié dans le cadre d’une résidence Arts & Sciences au sein de l’université de Bourgogne-Franche-Comté – Laboratoire « ingénierie cellulaire et génique », l’institut de Biochimie et de Biologie Moléculaire RIGHT (Unité INSERM UMR1098) à Besançon.

Les images produites ont fait l’objet d’une coproduction entre la résidence et la galerie Interface à Dijon et avec le soutien de l’université de recherche PSL (Paris Sciences et Lettres) – SACRe (sciences, arts, création, recherche).